• Fiches lésionnelles

    Ostéonécrose des maxillaires (ONM)

    Définition Nécrose osseuse des maxillaires. Définie par les critères suivants : exposition osseuse persistante pendant plus de 8 semaines sans formation de séquestre osseux sans tendance à la guérison spontanée Etiologies – Facteurs de risque Ostéonécrose d’origine médicamenteuse Bisphosphonates (Ostéoporose, Maladie de Paget, cancers du sein, de la prostate ou du poumon, …) Anticorps Monoclonaux (anti-tumoral, anti-angiogénique) Ostéoradionécrose, suite à un traitement par radiothérapie dans la sphère oro-faciale La maladie parodontale et une mauvaise hygiène bucco-dentaire sont considérés comme des facteurs de risque Une ONM sera le plus souvent déclenchée par un traumatisme (extraction dentaire, blessure par prothèse amovible). Signes cliniques Inflammation muqueuse peu ou pas douloureuse étendue et mal…

  • Fiches lésionnelles

    Leucémies

    Définition Hémopathie maligne caractérisée par la prolifération de précurseurs hématopoïétiques non matures (donc non fonctionnels) dans la moelle osseuse. Il en résulte une diminution de la fonction médullaire. Plus fréquente chez les enfants et les adultes jeunes.Les lésions buccales sont plus fréquentes pour la LAM que pour la LAL Il existe 2 grands types de leucémies : – la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) : prolifération de précurseurs lymphoïdes– la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) : prolifération de précurseurs myéloïdes Etiologies – Facteurs de risque Association de facteurs génétiques et environnementaux tels que :– l’exposition à des substances chimiques (benzène, métaux lourds)– l’exposition à des sources radioactives– certains virus– prédisposition génétique Signes…

  • Fiches lésionnelles

    Mycoses systémiques

    Définition Infections fongiques chroniques : – Aspergillose– Cryptococcose– Histoplasmose– Blastomycose– Paracoccidioidomycose– Mucormycose Etiologies – Facteurs de risque Immunodépression : diabète, leucémie, lymphome, irradiations, chimiothérapie, transplantation d’organes VIH Signes cliniques Ulcère chronique irrégulier Surface granuleuse, végétante Aspect parfois nécrotique Dans les cas sévères, une ulcération du palais pour conduire à la perforation de celui-ci Des manifestations générales peuvent être retrouvées : Fièvre Dyspnée Toux Adénopathies Manifestations cutanées Perte de poids Localisation Langue, palais, lèvres, plancher buccal, intérieur des joues, gencive libre, oropharynx Diagnostic différentiel Carcinome Tuberculose Granulome malin Syphilis Agranulocytose Examens complémentaires Frottis et analyse histopathologique Traitement Antifongique dépendant du type d’infection fongique. Orienter le patient vers son médecin traitant. BIBLIOGRAPHIE…

  • Fiches lésionnelles

    Erythème polymorphe et Syndrome de Stevens-Johnson

    Définition Réaction d’hypersensibilité touchant principalement l’homme de 30-40 ans. Etiologies – Facteurs de risque Suite à une infection herpétique, précipité par un vaccin, des médicaments (AINS…), une irradiation, un lupus, une néoplasie. Signes cliniques Manifestations cutanées : macules ou papules en cible sous forme d’anneaux érythémateux concentriques . Souvent symétrique. Autres signes généraux possibles : fièvre, conjonctivite, inflammation génitale, céphalée, malaise, arthralgie. Lésions buccales : vésicules qui se rompent en 2-3 jours faisant place à des érosions/ulcérations irrégulières et douloureuses recouvertes d’une pseudo-membrane nécrotique Lésions hémorragiques en croûte sur lèvres Le syndrome de Stevens-Johnson est une forme grave d’érythème polymorphe. Les vésicules et leurs érosions associées peuvent s’étendre jusqu’au pharynx.…

  • Fiches lésionnelles

    Zona

    Définition Maladie due à la résurgence du VZV, virus de la varicelle. Elle concerne l’individu adulte. Etiologies – Facteurs de risque Immunodépression : SIDA, leucémies, lymphomes et autres cancers, irradiations Médicaments immunosuppresseurs Patient âgé Signes cliniques Éruption de vésicules sur plaques érythémateuses TOUJOURS unilatéral. Touche l’une des branche du nerf trijumeaux Les vésicules se transforment en érosions douloureuses de type brûlure Une atteinte ophtlamique est possible si le nerf V.1 est touché Vésicules cutanées dans le territoire de la branche atteinte du nerf trijumeaux. Localisation Palais, intérieur des joues et des lèvres,, gencives. Diagnostic différentiel Herpès Érythème polymorphe Examens complémentaires Non nécessaire. Le diagnostic est clinique. Evolution Dépend des conditions…

  • Fiches lésionnelles

    Anémie

    Définition L’anémie est définie par un manque de globules rouges. Les manifestations buccales sont un signe précoce et fréquent. Etiologies – Facteurs de risque Il existe de nombreux facteurs de risque :– radiothérapie– infection virale : VIH, hépatite– alcoolisme– maladie chronique ou auto-immune– carence en fer, vitamine B9 ou B12– certains médicaments : AINS, anticoagulants, méthotrexate– âge : plus le sujet est âgé, plus il est à risque– femme enceinte Signes cliniques Signes généraux de l’anémie : fatigue, pâleur, tachycardie, dysnpée Signes buccaux : langue rouge et atrophique Sécheresse et fissures labiales fréquentes Symptômes : sensation de brûlure buccale et perte de goût Ulcérations possibles Localisation Langue Diagnostic différentiel Lichen…

  • Fiches lésionnelles

    Langue villeuse ou chevelue

    Définition Variation anatomique commune due à l’hypertrophie des papilles filiformes.  Etiologies – Facteurs de risque Traitement antibiotique oral (Métronidazole) Infection à Candida albicans Défaut d’hygiène orale Consommation de tabac Stress Traitement par radiothérapie Signes cliniques Hypertrophie des papilles filiformes créant des filaments et un aspect « chevelu » du dos de la langue  blanc-jaunâtre à brun-noir la couleur varie en fonction des bactéries ayant colonisé les prolongements généralement asymptomatique Localisation Dos de la langue. Diagnostic différentiel Candidose Traitement Traitement symptomatique : Amélioration de l’hygiène bucco-dentaire. Le brossage et le raclage de la langue à l’aide d’un gratte-langue pourra aider la desquamation et donc la réduction de la longueur des papilles. Dans les…

  • Fiches lésionnelles

    Xérostomie

    Définition Sécheresse buccale associée à une diminution voire un arrêt du flux salivaire. Affection fréquente. Étiologies – Facteurs de risque Maladies systémiques : syndrome de Gougerot-Sjögren, réaction du greffon contre l’hôte, sarcoïdose, amylose, lymphomes à localisation salivaire, infections virales (VIH), sclérodermie, granulomatose de Wegener Irradiation cervico-faciale Chimiothérapie Médicaments : anti-cholinergiques, anti-histaminiques, anxiolytiques, anti-dépresseurs, anti-psychotiques, anti-hypertenseurs, diurétiques, anti-parkinsoniens, opioïdes. Diabète de type I ou II Anxiété, dépression Signes cliniques et symptomes Signes d’hyposécrétion salivaire Difficultés à avaler, à parler. Goût altéré Muqueuse buccale rouge et sèche possiblement recouverte par un enduit grisâtre Caries dentaires, essentiellement cervicales Localisation Touche toutes les muqueuses buccales Examens complémentaires Tests salivaires. Test de sialométrie : mesure…

  • Fiches lésionnelles

    Lymphome non Hodgkinien

    Définition Tumeur maligne de la lignée lymphoïde. Etiologies – Facteurs de risque – Fréquence Facteurs génétiques et environnementaux :– maladies auto-immunes – immunodépression (VIH, SIDA)– médicaments immunosuppresseurs– virus (EBV)– chimiothérapie, radiothérapie– antécédents familiaux de LNH Signes cliniques Adénopathie Tuméfaction buccale diffuse, sans induration Indolore sauf si ulcérée Localisation Palais, langue (surtout dans sa partie postérieure), gencive, amygdales Diagnostic différentiel Ulcère éosinophilique Sialométaplasie nécrosante Granulomatose de Wegener Granulome malin Tuberculose Carcinome épidermoïde Examens complémentaires Examen histopathologique Immunohistochimie Traitement Contacter le médecin traitant. Le traitement fait appel à la radiothérapie et à la chimiothérapie. BIBLIOGRAPHIE Atlas de poche des maladies buccales, Georges Laskaris, Médecine-Sciences, Flammarion, 2006. https://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/non-hodgkin-lymphoma/risks/?region=qc

  • Fiches lésionnelles

    Ostéosarcome

    Définition Aussi appelé sarcome ostéogénic, il s’agit d’une tumeur maligne qui forme de l’os, de la substance ostéoïde et/ou du cartilage.C’est le sarcome le plus fréquent de la cavité buccale. Il touche surtout l’adolescent ou l’adulte jeune, et parfois le sujet âgé lorsqu’il y a une maladie de Paget. La mandibule est plus souvent affectée que le maxillaire. Étiologies – Facteurs de risque Irradiation cervico-faciale Signes cliniques Tuméfaction parfois douloureuse Déplacements dentaires Hypoesthésie labio-mentonnière Signe radiologique précoce : élargissement de l’espace périapical (espace radioclair) à la périphérie de la tumeur Localisation Os mandibulaire, os maxillaire. Envahissement possible de la gencive et de la muqueuse buccale voisine. Diagnostic différentiel Traumatisme occlusal…

Ce site est destiné aux professionnels de santé.