• Fiches lésionnelles

    Maladie d’Addison

    Définition Il s’agit d’une insuffisance surrénalienne avec un déficit hormonal en corticoïdes surrénaliens. C’est une maladie assez rare mais dont les lésions buccales sont fréquentes et précoces. Etiologies – Facteurs de risque Anomalie et/ou dérèglement du cortex surrénalien Signes cliniques Hyper production de mélanine Pigmentation buccale diffuse ou en plaque Couleur : marron Sécheresse buccale Localisation Intérieur des joues, palais, lèvres, gencive. Diagnostic différentiel Pigmentation d’origine médicamenteuse Examens complémentaires Dosage de l’ACTH et de la cortisone. Traitement Voir avec le médecin traitant. Le traitement est une corticothérapie de substitution. BIBLIOGRAPHIE Atlas de poche des maladies buccales, Georges Laskaris, Médecine-Sciences, Flammarion, 2006.   Pathologie de la muqueuse buccale, H. Szpirglas et…

  • Fiches lésionnelles

    Epulis

    Définition Tumeur chronique bénigne de la gencive qui se forme suite à une perturbation hormonale ou une irritation chronique locale. Il en existe différentes formes : inflammatoire, à cellules géantes (mesure 4 à 5cm), fibreuse, gravidique, granulomateuse… Etiologies – Facteurs de risque – Fréquence Modification hormonale (grossesse) Favorisé par une hygiène bucco-dentaire défaillante Traumatismes et irritations chroniques Signes cliniques Masse rouge foncé très vascularisée Forme un nodule +/- lobulé. Aspect possible en sablier : un lobe vestibulaire + un lobe palatin/lingual. Saigne souvent au contact Ferme à la palpation Indolore Localisation Gencive Diagnostic différentiel Granulome à cellules géantes Evolution Peut régresser spontanément en fin de grossesse (pour les épulis gravidiques).…

  • Fiches lésionnelles

    Lupus érythémateux chronique

    Définition Aussi appelé lupus érythémateux discoïde, c’est une maladie auto-immune dans laquelle des anticorps sont dirigés contre des constituants du noyau des cellules. Etiologies – Facteurs de risque Origine plurifactorielle : – une composante génétique– les rayons ultraviolets (soleil)– les hormones : le lupus se développe principalement chez les femmes lors de la grossesse ou de l’accouchement– certains médicaments– le stress Signes cliniques Plaque(s) rouge(s) sur le visage ou le cuir chevelu. Pas de signes généraux Sur les lèvres : plaque kératosique entourée par un halo érythémateux A l’intérieur des joues : plaque érythémateuses de taille variable bien délimitée par une bande kératosique formée de multiples stries blanches courtes. Localisation Lèvres,…

  • Fiches lésionnelles

    Lupus érythémateux systémique

    Définition Maladie auto-immune dans laquelle des anticorps sont dirigés contre des constituants du noyau des cellules.Touche surtout les femmes jeunes entre 15 et 45 ans, avec une prédilection chez les Noirs. L’atteinte buccale est fréquente. Étiologie – Facteurs de risque Origine plurifactorielle : – une composante génétique– les rayons ultraviolets (soleil)– les hormones : le lupus se développe principalement chez les femmes lors de la grossesse ou de l’accouchement– certains médicaments : chlorpromazine isoniazide, méthyl-dopa, procaïnamide, hydralazine, d-pénicillamine, phénytoïne, B-bloquants, carbamazépine, interféron-alpha, salazopyrine…– le stress La forme subaigue du lupus érythémateux associe souvent un syndrome de Sjögren. Signes cliniques Signes généraux : fièvre, malaise, fatigue, anorexie, perte de poids. Signes cutanés : érythème…

  • Fiches lésionnelles

    Urticaire

    Définition Éruption papuleuse responsable de fortes démangeaisons. On parlera d’Urticaire chronique si celui-ci se prolonge au delà de 6 semaines. Etiologies – Facteurs de risque L’urticaire est le plus souvent idiopathique et la cause n’est pas identifiée, il est dû à une réaction pseudo-allergique. Les origines les plus communes sont : médicamenteuse, alimentaire, physique (chaud/froid), ou infectieuse. L’urticaire est relativement fréquent chez la femme enceinte. Signes cliniques Érythème et œdème pouvant former des plaques légèrement surélevées Papules Sensation de brûlure Prurit Lésions cutanées engendrant de fortes démangeaisons Localisation Pas de localisation élective. Diagnostic différentiel Pour l’urticaire chronique : Lupus érythémateux Pemphigoïde bulleuse Erythème polymorphe Maladies auto-inflammatoires (ex : M. de…

  • Fiches lésionnelles

    Herpès récurrent

    Définition Réactivation du virus HSV-1. L’herpès labial est la forme la plus commune de récurrence herpétique. Etiologies – Facteurs de risque fièvre stress émotionnel cycle menstruel exposition au soleil temps froid traumatisme ( injection à l’aide d’une seringue…) Signes cliniques Signes avant coureurs = prodromes, quelques heures avant l’éruption prurit sensation de brûlure douleur moyennement intense Rougeur Oedème Bouquet de vésicules qui laisse rapidement place à des ulcérations couvertes par des croûtes D’autres localisations génitales, occulaires ou dermiques peuvent être retrouvées. Localisation Lèvres et commissures. Diagnostic différentiel Lésion traumatique Syphilis secondaire Impétigo Evolution Guérison spontanée en 5 à 8 jours.  Traitement L’application locale d’Acyclovir en crème (ZOVIRAX®) 5 fois par…

  • Fiches lésionnelles

    Botryomycome

    Définition Aussi appelé granulome pyogène. Il s’agit d’un tissu de granulation qui se forme lors d’une exposition à un élément perturbateur. C’est une lésion fréquente et bénigne. Etiologies – Facteurs de risque Irritation chronique localisée Traumatisme Modifications hormonales (Grossesse) Prise de médicaments Une hygiène bucco-dentaire défaillante sera un facteur favorisant. Signes cliniques Masse lisse ou lobulée de 5mm à 1cm de diamètre souvent ulcérée tendance au saignement spontané Apparition rapide Localisation Gencives langue lèvres muqueuse buccale palais Diagnostic différentiel granulome à cellules géantes fibrome hémangiome Sarcome de Kaposi Tumeur métastatique Examens complémentaires Biopsie et examen histopathologique. Traitement Exérèse chirurgicale. BIBLIOGRAPHIE 1. Laskaris G. Color Atlas of Oral Diseases: Diagnosis and…

  • Fiches lésionnelles

    Syndrôme de Sensation de Brulure Buccale

    Définition Ce syndrome est caractérisé par une douleur ou une sensation de brûlure dans la sphère orale sans qu’une cause puisse être établie. Etiologies – Facteurs de risque Touche surtout les femmes, après la ménopause. Souvent concomitant avec des périodes de stress, d’anxiété ou des épisodes dépressifs. Signes cliniques Sensation de brûlure modérée à sévère Peut varier au cours de la journée Symétrique Parfois érythème léger Sensation de bouche sèche (le flux salivaire reste normal) Goût métallique Dysgueusie Fourmillements, sensation d’engourdissement Commence sans raison évidente puis peut se poursuivre plusieurs années Localisation partie antérieure de la langue muqueuse labiale palais Diagnostic différentiel Avant d’admettre que l’origine des douleurs est « psychologique »,…

  • Fiches lésionnelles

    Gingivite, chéilite ou glossite à plasmocytes

    Définition Pathologie rare, caractérisée par un érythème diffus dû à un infiltrat de cellules plasmocytaires. Etiologie méconnue, supposée allergique. Mise en évidence dans les années 70, une étude a montré qu’un érythème apparaissait suite à la consommation de chewing-gum par réaction d’hypersensibilité à l’un des composants. Facteurs de risque Patient allergique Désordres endocriniens Présence de Candida albicans Signes cliniques Erythème diffus Sensation de brûlure La chéilite est une manifestation plus rare Au niveau gingival : on peut retrouver un oedème l’érythème est limité par la ligne muco-gingivale Localisation Dos de la langue, gencive attachée, lèvres Diagnostic différentiel Langue géographique Réaction allergique Candidose pathologies hématologiques Examens complémentaires Le diagnostic formel ne…

Ce site est destiné aux professionnels de santé.