• Fiches lésionnelles

    Granulomatose de Wegener

    Définition Maladie auto-immune entraînant une inflammation des petits vaisseaux sanguins. L’inflammation produit un épaississement des parois vasculaires, conduisant à une ischémie et une nécrose tissulaire. Les voies respiratoires et les reins sont les organes les plus atteints. On a des manifestations orales dans 5 à 10% des cas, celles-ci pouvant être les premiers signes de la maladie. Etiologies – Facteurs de risque Terrain génétique prédisposant Eléments déclencheurs environnementaux ou infectieux La maladie peut se déclarer à tout âge, la moyenne se situant autour de 40-50 ans. Il existe une légère prédominance masculine. Signes cliniques Papules érythémateuses de la gencive Nécrose muqueuse Ulcérations muqueuses Hyperplasie et hyperémie des gencives, saignement au…

  • Fiches lésionnelles

    Agranulocytose

    Définition Trouble du sang caractérisé par une diminution des neutrophiles. Etiologies – Facteurs de risque Médicaments Infections Cause idiopathique Signes cliniques Frissons, fièvre, angine, malaise Multiples ulcères nécrotiques recouvert d’un enduit pseudo-membraneux Localisation Plancher de la langue, langue, palais, amygdales Diagnostic différentiel Leucémie aigue Examens complémentaires NFS (leucocytes) Aspiration médullaire Evolution Pronostic vital engagé. Traitement Antibiotiques car infections opportunistes liées à une baisse de l’immunité, et transfusion de leucocytes BIBLIOGRAPHIE Pathologie de la muqueuse buccale, Henri Szpirglas et Lotfi Ben Salma, EMC, 1999. Les neutropénies et les agranulocytoses (Item n° 143) [Internet]. Cité le 22/10/2019. Disponible sur: http://www.medecine.ups-tlse.fr/dcem3/module10/laurent/143_neutropenies_agranulocytoses.pdf

  • Fiches lésionnelles

    Urticaire

    Définition Éruption papuleuse responsable de fortes démangeaisons. On parlera d’Urticaire chronique si celui-ci se prolonge au delà de 6 semaines. Etiologies – Facteurs de risque L’urticaire est le plus souvent idiopathique et la cause n’est pas identifiée, il est dû à une réaction pseudo-allergique. Les origines les plus communes sont : médicamenteuse, alimentaire, physique (chaud/froid), ou infectieuse. L’urticaire est relativement fréquent chez la femme enceinte. Signes cliniques Érythème et œdème pouvant former des plaques légèrement surélevées Papules Sensation de brûlure Prurit Lésions cutanées engendrant de fortes démangeaisons Localisation Pas de localisation élective. Diagnostic différentiel Pour l’urticaire chronique : Lupus érythémateux Pemphigoïde bulleuse Erythème polymorphe Maladies auto-inflammatoires (ex : M. de…

  • Fiches lésionnelles

    Rubéole

    Définition Infection virale contagieuse. Elle est sans gravité, sauf lorsqu’elle survient pendant la grossesse. Elle peut alors être à l’origine de malformations foetales. Sa survenue est prévenue par la vaccination. Etiologies – Facteurs de risque – Fréquence Infection dûe à un virus de la famille des Togavirus. En l’absence de vaccination est se déclare le plus souvent entre 5 et 9 ans. Signes cliniques Passe souvent inaperçu. Fièvre modérée maux de tête maux de gorge conjonctivite adénopathies cervicales et rétro-auriculaires pendant 1-2 semaines éruption cutanée : petites tâches roses pouvant confluer. le visage est atteint en premier, puis le tronc et les membres. Dure 1 à 4 jours. En endo-buccal…

  • Fiches lésionnelles

    Rougeole

    Définition Maladie virale très contagieuse aujourd’hui en recrudescence à cause d’un taux de vaccination insuffisant dans la population. Etiologies – Facteurs de risque – Fréquence Le virus en cause est un paramyxovirus spécifique. CONTAGION Lors de toux, éternuements, mouchages Contacts des mains souillées ou de la salive De 5 jours avant l’éruption cutanée jusqu’à 5 jours après Signes cliniques Période d’incubation de 8 à 12 jours Puis : Forte fièvre Fatigue Toux Rhino-pharyngite Conjonctivite Au 3 ou 4ème jour, éruption cutanée : papules et macules derrière les oreilles et sur le front puis sur le reste de la face, le cou, le tronc et les extrémités Au niveau endo-buccal :…

  • Fiches lésionnelles

    Herpangine

    Définition Infection virale aigüe provoquée par Coxsackie virus du groupe A ou à Entérovirus.Affecte surtout l’enfant, rare chez l’adulte. Etiologies – Facteurs de risque Transmission par voie fécale-orale et par contact direct avec sécrétions nasopharyngées ou gouttelettes de salive infectées. La période d’incubation est de 3 à 5 jours. Signes cliniques Signes généraux primaires : fièvre, mal de gorge, dysphagie, avec souvent altération de l’état général (asthénie, anorexie, céphalées, myalgies, nausées, vomissements, toux, rhinorrhée). Adénopathies douloureuses dans la région cervicale. Signes bucco-dentaires : vésicules et/ou fines ulcérations douloureuses de petit diamètre confinées au palais mou et région amygdalienne, sur une surface érythémateuse. Localisation Palais mou, région amygdalienne. La partie antérieure…

  • Fiches lésionnelles

    Virus coxsackie, syndrome Pied-Main-Bouche

    Définition Maladie infectieuse due au virus coxsackie A16. Elle touche surtout les enfants. Etiologies – Facteurs de risque enfants de 6 mois à 4 ans survenue par petites épidémies virus contagieux contamination par : les sécrétions rhinopharyngées et la salive, contact avec les lésions cutanées d’une personne infectée, mains souillées portées à la bouche, objets contaminés par les selles. Signes cliniques Macules de 2 à 6mm évoluant en vésicules grisâtres se transformant en érosions/ulcérations douloureuses entourées d’un halo érythémateux. Lésions diffuses mais peu nombreuses (entre 5 et 30) Éruption vésiculeuse cutanée localisée aux extrémités (pied, mains et fesses) Troubles digestifs et contexte grippal possibles pendant la période d’invasion. Localisation Langue,…

  • Fiches lésionnelles

    Herpès récurrent

    Définition Réactivation du virus HSV-1. L’herpès labial est la forme la plus commune de récurrence herpétique. Etiologies – Facteurs de risque fièvre stress émotionnel cycle menstruel exposition au soleil temps froid traumatisme ( injection à l’aide d’une seringue…) Signes cliniques Signes avant coureurs = prodromes, quelques heures avant l’éruption prurit sensation de brûlure douleur moyennement intense Rougeur Oedème Bouquet de vésicules qui laisse rapidement place à des ulcérations couvertes par des croûtes D’autres localisations génitales, occulaires ou dermiques peuvent être retrouvées. Localisation Lèvres et commissures. Diagnostic différentiel Lésion traumatique Syphilis secondaire Impétigo Evolution Guérison spontanée en 5 à 8 jours.  Traitement L’application locale d’Acyclovir en crème (ZOVIRAX®) 5 fois par…

  • Fiches lésionnelles

    Zona

    Définition Maladie due à la résurgence du VZV, virus de la varicelle. Elle concerne l’individu adulte. Etiologies – Facteurs de risque Immunodépression : SIDA, leucémies, lymphomes et autres cancers, irradiations Médicaments immunosuppresseurs Patient âgé Signes cliniques Éruption de vésicules sur plaques érythémateuses TOUJOURS unilatéral. Touche l’une des branche du nerf trijumeaux Les vésicules se transforment en érosions douloureuses de type brûlure Une atteinte ophtlamique est possible si le nerf V.1 est touché Vésicules cutanées dans le territoire de la branche atteinte du nerf trijumeaux. Localisation Palais, intérieur des joues et des lèvres,, gencives. Diagnostic différentiel Herpès Érythème polymorphe Examens complémentaires Non nécessaire. Le diagnostic est clinique. Evolution Dépend des conditions…

  • Fiches lésionnelles

    Varicelle

    Définition Maladie infectieuse très contagieuse causée par le virus VZV, qui appartient à la famille de l’herpès. C’est une primo-infection. S’il s’agit d’une résurgence, alors il s’agit d’un zona. Etiologies – Facteurs de risque Pathologie plus fréquente chez l’enfant. Signes cliniques Fièvre, adénopathie Éruption cutanée de vésicules prurigineuses Enanthème buccal sur fond érythémateux Vésicules se transformant en érosions douloureuses avec sialorrhée Localisation Palais, intérieur des joues, langue Examens complémentaires Non nécessaire. Evolution Guérison spontanée et sans cicatrice. Traitement Traitement symptomatique. La prescription d’Acyclovir (Zovirax) par voie systémique est réservée aux sujets immunodéprimés. BIBLIOGRAPHIE Pathologie de la muqueuse buccale, H Szpirglas et BS Lofti, EMC, 1999.