• Fiches lésionnelles

    Maladie de Heck

    Définition La maladie de Heck, ou Hyperplasie Épithéliale Focale, est une tumeur bénigne de l’épithélium buccal. Elle touche surtout l’enfant. C’est une affection relativement rare. Elle est causée par une infection virale à HPV Elle se caractérise par la présence de multiples papules de 1 mm à 1 cm de diamètre Etiologies – Facteurs de risque Exposition au Papillomavirus Prédisposition génétique supposée Patients présentant un déficit immunitaire acquis Signes cliniques Multiples papules De 1 mm à 1 cm de diamètre environ Bien délimitées Non douloureuses De couleur blanchâtre ou de la même couleur que les tissus périphériques. Ce consistance molle ou fibreuse La proximité des papules donne un aspect en…

  • Fiches lésionnelles

    Verrue vulgaire

    Définition Lésion bénigne fréquente chez l’enfant. Etiologies – Facteurs de risque Papillomavirus Auto-transmission à partir des lésions cutanées présentes sur les mains Signes cliniques Excroissances multiples de petit diamètre Non douloureuse Surface rugueuse bien délimitée, en forme de chou-fleur De couleur blanche Consistance dure ou molle selon le degré de kératinisation des papilles Croissance rapide qui s’arrête à 1 cm Lésions cutanées sur les mains. Localisation Vermillon interne de la muqueuse labiale, commissure des lèvres, langue Diagnostic différentiel Papillome Condylome acuminé Maladie de Heck Examens complémentaires Examen histopathologique Evolution Pas de potentiel malin Traitement Exérèse, électrochirurgie BIBLIOGRAPHIE Atlas de poche des maladies buccales, Georges Laskaris, Médecine-Sciences, Flammarion, 2006.  

  • Fiches lésionnelles

    Paralysie faciale a frigore

    Définition Aussi appelée Paralysie faciale idiopathique. C’est la paralysie faciale la plus fréquente. Elle est caractérisée par une paralysie brutale et unilatérale l’ensemble des muscles du visage. Etiologies – Facteurs de risque Neuropathie œdémateuse :– ischémie d’une artère sur le trajet du nerf créant un œdème réactionnel et une compression nerveuse– inflammation virale Paralysie faciale de la femme enceinte, au cours des 8 et 9e mois, d’origine hormonale Au cours de la Polyarthrite aiguë, accompagné de céphalée et de fièvre Signes cliniques Paralysie faciale à début brusque, constatée le matin au réveil complète ou non. Unilatérale Affaissement global et asymétrie statique Chute de la commissure labiale Effacement des réflexes de…

  • Fiches lésionnelles

    Primo-infection herpétique

    Définition Appelée gingivostomatite herpétique primaire, c’est une infection virale fréquente de la muqueuse buccale. On l’observe surtout chez les jeunes enfants. Elle est souvent asymptomatique, mais peut être très douloureuse. Etiologies – Facteurs de risque Virus Herpès Simplex (HSV) de type 1 voire de type 2. Jeunes enfants : entre 6 mois et 6 ans. Concomitant à une éruption dentaire. Signes cliniques Signes généraux : fièvre, AEG, adénopathie bilatérale et douloureuse, douleurs pharyngées, dysphagie, maux de tête, malaises, irritabilité, vésicules cutanées. Signes buccaux : vésicules en bouquet qui deviennent rapidement des érosions rondes et douloureuses recouvertes de fibrine jaune sur fond érythémateux. Tuméfaction des zones érosives. Les lésions continuent à…

  • Fiches lésionnelles

    Leucémies

    Définition Hémopathie maligne caractérisée par la prolifération de précurseurs hématopoïétiques non matures (donc non fonctionnels) dans la moelle osseuse. Il en résulte une diminution de la fonction médullaire. Plus fréquente chez les enfants et les adultes jeunes.Les lésions buccales sont plus fréquentes pour la LAM que pour la LAL Il existe 2 grands types de leucémies : – la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) : prolifération de précurseurs lymphoïdes– la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) : prolifération de précurseurs myéloïdes Etiologies – Facteurs de risque Association de facteurs génétiques et environnementaux tels que :– l’exposition à des substances chimiques (benzène, métaux lourds)– l’exposition à des sources radioactives– certains virus– prédisposition génétique Signes…

  • Fiches lésionnelles

    Granulome malin

    Définition Aussi appelé Granulome malin centro-facial ou lymphome T angiocentrique, c’est une tumeur maligne caractérisée par des ulcérations et une nécrose évolutive du palais et de la cloison nasale. Etiologies – Facteurs de risque Virus Epstein-Barr très souvent impliqué Signes cliniques Signes précoces : épitaxis, douleur, difficultés à respirer par le nez, sécrétions d’odeur nauséabonde. Ulcères ne guérissant pas, provoquant rapidement la destruction des tissus mous et des tissus durs. Localisation Cavité nasale, palais Diagnostic différentiel Granulomatose de Wegener Lymphome non Hodgkinien Sialométaplasie nécrosante Examens complémentaires Biopsie : examen histopathologique Evolution Mauvais pronostic Traitement Adresser d’urgence au médecin généraliste. Le traitement a recours à la radiothérapie et à la chimiothérapie.…

  • Fiches lésionnelles

    Syndrome de Lyell

    Définition Aussi appelé Nécrose épidermique toxique, il s’agit d’une maladie très grave caractérisée par la destruction brutale de la couche superficielle de la peau et des muqueuses. Etiologies – Facteurs de risque Origine médicamenteuse. On parle d’ « allergie médicamenteuse » Possiblement infectieuse Médicaments souvent incriminés :– Antibiotiques (Sulfamides,Bétalactamines, Ethambutol, Streptomycine, Tétracyclines, Rifampicine, Quinolones), – Antipépileptiques (Carbamazépine, Hydrantoïne, Barbituriques), – Anti-inflammatoires (Oxicams, Phénylbutazone, Salicylés), – Myorelaxants (Chlormézanone), – Hypo-uricémiant (Allopurinol), – Antifongiques (Griséofulvine), – Antiparasitaires (Pentamidine),– Hypoglycémiants (Chlorpropamide, Tolbutamide), – Chimiothérapie (Méthotrexate), – Métaux sels d’or Signes cliniques Début par des signes généraux : fièvre, malaises, douleurs articulaires, sensibilité cutanée Vésicules/bulles cutanées diffuses décollant en surface de l’épiderme. Le corps a un…

  • Fiches lésionnelles

    Erythème polymorphe et Syndrome de Stevens-Johnson

    Définition Réaction d’hypersensibilité touchant principalement l’homme de 30-40 ans. Etiologies – Facteurs de risque Suite à une infection herpétique, précipité par un vaccin, des médicaments (AINS…), une irradiation, un lupus, une néoplasie. Signes cliniques Manifestations cutanées : macules ou papules en cible sous forme d’anneaux érythémateux concentriques . Souvent symétrique. Autres signes généraux possibles : fièvre, conjonctivite, inflammation génitale, céphalée, malaise, arthralgie. Lésions buccales : vésicules qui se rompent en 2-3 jours faisant place à des érosions/ulcérations irrégulières et douloureuses recouvertes d’une pseudo-membrane nécrotique Lésions hémorragiques en croûte sur lèvres Le syndrome de Stevens-Johnson est une forme grave d’érythème polymorphe. Les vésicules et leurs érosions associées peuvent s’étendre jusqu’au pharynx.…

  • Fiches lésionnelles

    Amylose

    Définition Trouble métabolique rare caractérisé par un dépôt anormal d’amyloïde.Touche surtout les sujets de plus de 50 ans. Etiologies – Facteurs de risque Dans certains cas, l’origine est une mutation génétique héréditaire. Elle est souvent liée à un myélome multiple.Dans les autres cas, elle est souvent associée à :– une maladie infectieuse ou inflammatoire affaiblissant le sujet– une longue dialyse Signes cliniques Nodules multiples, symétriques ou unilatéraux Couleur : rouge foncé Autres signes concomitants : pétéchies, d’ecchymose, de macroglossie, d’ulcères, de bulles, d’une xérostomie, d’atteinte des glandes salivaires. Atteinte cutanée et systémique fréquente. Localisation Lèvres, langue, plancher de la langue Diagnostic différentiel Sarcome de Kaposi Maladie de Crohn Sarcoïdose Neurofibromatose…

Ce site est destiné aux professionnels de santé.