Guide des lésions élémentaires


Liste et définitions des lésions élémentaires que l’on peut retrouver dans la sphère oro-faciale :

Voir les schémas dans la galerie en bas de page.


Lésions non palpables

Exemple de macule (Naevus)
  • Macule : lésion visible mais non palpable. Il s’agit d’une tâche dyschromique, sans relief ni infiltration.
  • Érythème : macule de couleur rouge s’effaçant à la pression. On classe les énanthèmes dans cette catégorie. Il s’agit d’un regroupement de plusieurs macules rouges observées sur la muqueuse buccale.
  • Purpura : macule de couleur rouge ne s’effaçant pas à la pression. Les pétéchies et les ecchymoses font partie des purpuras.

Lésions palpables

Exemple de papule (verrue vulgaire)

Contenu solide

  • Papule : lésion en relief, pleine, solide, circonscrite, de petite dimension.
  • Nodule : surélévation solide (>1 cm), peu saillante, ronde ou ovalaire, profonde.
  • Hypertrophie : augmentation anormale de volume d’un organe avec ou sans altération anatomique.
  • Tuméfaction : augmentation de volume ou un gonflement d’une partie du corps.

Contenu liquidien

  • Vésicule : lésion en relief, de petite taille (diamètre de quelques mm) contenant une sérosité claire, située en peau saine ou érythémateuse.
  • Bulle : lésion en relief, de grande taille (> 1 cm) contenant une sérosité, liquide clair, jaunâtre, ou hémorragique

Altération de la surface cutanée

  • Kératose : épaississement corné formant des lésions sèches, bien circonscrites ou au contraire diffuses, de taille variable, très adhérentes. A la palpation : impression de dureté et de rugosité très particulières.
  • Croûte : coagulation d’un exsudat (séreux, hémorragique ou purulent) qui correspond à un stade évolutif de lésions élémentaires primitives différentes : bulles, vésicules, pustules. Les croûtes sont souvent de couleur jaune vif, rouge sombre ou brune. Elles se détachent assez facilement, à l’inverse des kératoses.
  • Atrophie : amincissement d’un tissu
  • Sclérose : durcissement pathologique d’un organe, d’un tissu ou d’une lésion

Pertes de substance

  • Érosion : perte de substance superficielle dont le fond est humide ou croûteux, guérissant sans cicatrice.
  • Ulcération : perte de substance plus profonde (derme), à bords plus ou moins réguliers, guérissant sans laisser de cicatrice. Sa surface peut être rouge, jaunâtre (fond fibrineux, exemple : aphte), croûteuse ou noire (nécrose).
  • Fissure : érosion ou ulcération linéaire.
  • Dépapillation : disparition des papilles (touche notamment la langue).

GALERIE

Ce site est destiné aux professionnels de santé.