Nécrose palatine due à l’injection



Définition

Une nécrose du palais dur pouvant se produire suite à l’injection en force d’anesthésiant.

L’injection rapide, qui plus est avec un produit contenant des vasoconstricteurs, peut conduire à une ischémie puis une nécrose des tissus.

Le palais est tout spécialement touché car seule une fine couche de muqueuse est adhérente à l’os, il n’y a pas de tissu conjonctif lâche.


Signes cliniques

  • Ulcération arrondie
  • De quelques millimètres de diamètre

Diagnostic différentiel

  • Sialométaplasie nécrosante
  • Ulcères d’origine traumatique

Traitement

Pas de traitement requis, guérison spontanée en 2 semaines environ.


BIBLIOGRAPHIE

  1. Laskaris G. Color Atlas of Oral Diseases: Diagnosis and Treatment. Thieme; 2017. 710 p. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *