Hypertrophie gingivale induite par des médicaments



Définition

Augmentation de volume de la gencive fréquent causée par des médicaments.


Etiologies – Facteurs de risque

  • Ciclosporine (immunosuppresseur) : patients greffés ou transplantés
  • Phénytoïne (Dihydan) : patient épileptique
  • Inhibiteurs de canaux calciques (Adalate, Amlodipine…) : hypertension artérielle, angor
  • Plaque dentaire et hygiène bucco-dentaire insuffisante

Signes cliniques

  • Hypertrophie gingivale localisée au secteur antérieur ou généralisée aux zones dentées. Elle n’est pas observée dans les zones édentées.
  • Non douloureux
  • Gencives fermes
  • Surface lisse et lobulée
  • Aucune inflammation

Localisation

Gencive marginale, papilles interdentaires


Diagnostic différentiel

  • Fibromatose héréditaire
  • Leucémie
  • Maladie de Crohn
  • Carence en vitamine C

Examens complémentaires

Non nécessaires. Le diagnostic est clinique et repose sur l’anamnèse et l’historique médical.


Traitement

Amélioration de l’hygiène bucco-dentaire.

Concertation avec le médecin traitant pour substituer le médicament ou l’arrêter.

Une gingivectomie peut être nécessaire. Elle ne sera utile que si le médicament responsable est éliminé. Dans le cas contraire, l’hypertrophie récidivera.


BIBLIOGRAPHIE

Atlas de poche des maladies buccales, Georges Laskaris, Médecine-Sciences, Flammarion, 2006.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.