Langue villeuse noire



Définition

Variation anatomique sans gravité commune due à un défaut de desquamation de la kératine.


Etiologies – Facteurs de risque

  • Traitement antibiotique oral (Métronidazole)
  • Infection à Candida albicans
  • Défaut d’hygiène orale
  • Consommation de tabac
  • Consommation excessive d’alcool

Signes cliniques

  • filaments et un aspect « chevelu » du dos de la langue 
  • brun-noir ou rarement blanc-jaunâtre
  • la couleur est secondaire à la colonisation par des bactéries chromogènes
  • généralement asymptomatique, sensation d’empâtement, démangeaisons ou goût métallique possibles

Localisation

Dos de la langue.


Diagnostic différentiel

  • Candidose

Traitement

Traitement symptomatique : Amélioration de l’hygiène bucco-dentaire. Le brossage et le raclage de la langue à l’aide d’un gratte-langue pourra aider la desquamation et donc la réduction de la longueur des papilles.

Le recours aux topiques kératolytiques n’est pas recommandé.


BIBLIOGRAPHIE

1. Laskaris G. Color Atlas of Oral Diseases: Diagnosis and Treatment. Thieme; 2017. 710 p.

2. Vigarios E, de Bataille C, Boulanger M, Fricain J-C, Sibaud V. Variations physiologiques de la langue. Ann Dermatol Vénéréologie. 1 oct 2015;142(10):583 92.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.