Leucémies



Définition

Hémopathie maligne caractérisée par la prolifération de précurseurs hématopoïétiques non matures (donc non fonctionnels) dans la moelle osseuse. Il en résulte une diminution de la fonction médullaire.

Plus fréquente chez les enfants et les adultes jeunes.
Les lésions buccales sont plus fréquentes pour la LAM que pour la LAL

Il existe 2 grands types de leucémies :
– la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) : prolifération de précurseurs lymphoïdes
– la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) : prolifération de précurseurs myéloïdes


Etiologies – Facteurs de risque

Association de facteurs génétiques et environnementaux tels que :
– l’exposition à des substances chimiques (benzène, métaux lourds)
– l’exposition à des sources radioactives
– certains virus
– prédisposition génétique


Signes cliniques

LAL :

  • Signes généraux : fièvre, AEG, adénopathies, splénomégalie, syndrome d’insuffisance médullaire (anémie, leucopénie, thrombocytopénie), céphalées.
  • Signes locaux : pâleur cutanéo-muqueuse, tuméfaction papillaire ou ulcération avec pseudomembrane, gingivite nécrotique, pétéchies, ecchymoses spontanées (purpura), gingivorragies persistantes, épitaxis.
  • Retard de cicatrisation des plaies

LAM : même tableau clinique mais les adénopathies et la splénomégalie sont moins fréquentes.

Complications fréquentes : candidose, herpès.


Localisation

Prédomine au niveau des papilles inter-dentaires


Diagnostic différentiel

  • Hyperplasie gingivale
  • Hyperplasie gingivale médicamenteuse (ciclosporine, phénytoïne, inhibiteurs des canaux calciques)
  • Aplasie médullaire
  • Fibromatose gingivale

Examens complémentaires

  • NFS
  • Biopsie de la moelle osseuse

LAL : guérison dans presque 100% des cas.

Lésion liée à des complications de la chimothérapie : mucites. Conséquences des mucites : douleur, dysphagie, malnutrition, infection.

LAM : Sarcome leucoblastique. Décès.


Traitement

Traitement général de la leucémie :

Chimiothérapie ou greffe de moelle osseuse.

La chimiothérapie, engagée par l’hématologue, permet la résorption des signes cliniques buccaux.

Demander le pronostic si la leucémie a été diagnostiquée par un hématologue et adapter les traitements en conséquence.

Traitement des mucites : Dynexan 2% (= lidocaïne) à étaler sur la lésion. Mettre une crème à base de vitamine A sur les lèvres pour éviter les fissures. Un traitement préventif à l’Acyclovir peut être envisager pour éviter l’herpès buccal.

Soins bucco-dentaires pendant la phase d’aplasie médullaire :

Être le moins traumatique possible.

Prescrire une brosse à dents 7/100 à conserver dans de la chlorhexidine renouvelée chaque jour.

Interdire l’utilisation de dentifrice car induit des gingivorragies

Après chaque brossage (4 fois par jour), utiliser :

  • Collutoire Eludril comme antalgique
  • une solution de bicarbonate 1.4% dilué au ⅕
  • Fongizone en prévention
  • Vitamine A en crème à étaler sur les lèvres.

Soins bucco-dentaires hors aplasie médullaire :

Prescrire une brosse à dents 7/100 ou 15/100 conservée dans de la chlorhexidine. Utiliser un dentifrice de faible abrasivité comme Elmex enfant ou Zendium.

Après chaque brossage (3 fois par jour), utiliser :

  • une solution de bicarbonate 1.4% dilué au ⅕
  • vitamine A sur les lèvres.

Tous les soins dentaires peuvent être effectués en dehors des cures si le taux de leucocytes est > 1500/mm3 et le taux de plaquettes est > 75000/mm3


BIBLIOGRAPHIE

  1. L’enfant leucémique : prise en charge médicale et aspects bucco-dentaires, Thèse par Mélanie Sion, 2010.
  2. Atlas de poche des maladies buccales, Georges Laskaris, Médecine-Sciences, Flammarion, 2006. 
  3. https://www.cancer.be/le-cancer/types-de-cancers/leuc-mie/causes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *