Artérite à cellules géantes ou Maladie de Horton


Angéite nécrosante sur la langue, Maladie de Horton touchant l’artère linguale

Définition

Il s’agit d’une affection systémique auto-immune se traduisant par une vascularite (inflammation de la paroi des artères). Elle atteint le plus souvent l’artère temporale, de façon uni ou bilatérale.
Elle touche principalement les personnes âgées de plus de 60 ans, avec une prédominance chez les femmes.


Etiologies – Facteurs de risque 

Cause inconnue.


Signes cliniques

  • Céphalées, fatigue, anorexie et perte de poids, douleurs rhumatismales
  • Douleur très vive du cuir chevelu
  • Gonflement des artères temporales
  • Claudication des mâchoires avec diminution de l’ouverture buccale et trismus, douleurs dans les muscles masticateurs, dysphagie
  • Troubles visuels pouvant aller jusqu’à la cécité
  • Tuméfaction de la face possible marquant l’atteinte d’une branche artérielle. Si atteinte de l’artère linguale : macroglossie pouvant évoluer vers une nécrose de la langue

Localisation

Visage, langue


Diagnostic différentiel

  • Granulomatose de Wegener
  • Polyarthrite rhumatoïde

Examens complémentaires

Analyses sanguines (vitesse de sédimentation, CRP)
Biopsie de l’artère temporale : réalisée par le médecin.


Evolution

Cécité en l’absence de traitement.
Rechute possible après traitement.


Traitement

Corticothérapie avec possibilité d’adjoindre un anticoagulant : predsnisone 40 à 60mg/jour au début, puis réduction de la posologie.
Surveillance régulière


BIBLIOGRAPHIE

  1. La Muqueuse Buccale de la clinique au traitement, Roger Kuffer, Tommaso Lombardi, Corinne Husson-Bui, Bruno Courrier, Jacky Samson, édition Med’Com, 2009.
  2. Oral Pathology, Clinical pathologic correlations, Regezi, Sciubba, Jordan, 7e édition, 2017.
  3. https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Horton-FRfrPub876.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.