Aphtose géante



Définition

Aphte souvent unique, que l’on qualifie de « géant » car il mesure plus d’un centimètre de diamètre.


Etiologies – Facteurs de risque

  • patient porteur du VIH
  • patient immunodéprimé
  • traitement par NICORANDIL ®

Signes cliniques

  • Ulcération ronde ou ovale
  • 1 à 3 cm de diamètre
  • parfois œdémateuse ou nécrotique
  • persiste en bouche plus longtemps qu’un aphte simple (plusieurs semaines)
  • douloureuse
  • dysphonie, dysphagie

Localisation

Muqueuse buccale, langue, palais, lèvres.


Diagnostic différentiel

  • Tumeur maligne ulcérative, on pense au carcinome épidermoïde si la base de l’ulcère est indurée
  • Ulcération tuberculeuse
  • Ulcération à Cytomégalovirus
  • Ulcération iatrogène

Examens complémentaires

Biopsie s’il y a un doute diagnostic ou que la douleur ne cède pas rapidement au traitement.


Evolution

Parfois la guérison de l’aphte laisse une cicatrice rétractile.


Traitement

Thalidomide® par voie orale : 2 gélules de 50mg, de préférence le soir, pendant environ 1 mois.

Médicament à risque tératogène, INTERDIT chez la femme enceinte.

Traitement symptomatique :

  • Bains de bouche antiseptiques 3 fois par jour après brossage pendant 10 jours
  • PANSORAL® en application locale 5 à 7 fois par jour

BIBLIOGRAPHIE

1. A review of thalidomide’s history and current dermatological applications [Internet]. [cité 24 janv 2019]. Disponible sur: https://escholarship.org/uc/item/5fk5w0qv

2. Giant oral aphthous ulcers induced by nicorandil. – PubMed – NCBI [Internet]. [cité 24 janv 2019]. Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9640391

3. Szpirglas H, Slama LB. Pathologie de la muqueuse buccale. Elsevier; 1999.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.