Adénome pléomorphe



Définition

Tumeur bénigne des glandes salivaires la plus fréquente. La parotide est la glande la plus touchée. Plusieurs types de cellules sont retrouvés, d’où la qualification de pléomorphe.

Apparaît souvent entre 40 et 70 ans.


Signes cliniques

  • Masse de 2 – 3 cm de diamètre
  • Ferme
  • A croissance lente
  • Asymptomatique
  • Rarement ulcérée
  • Dysphagie possible à cause du volume

Localisation

  • Partie postérieure du palais en majorité
  • Lèvre supérieure
  • Muqueuse buccale
  • Langue

Diagnostic différentiel

  • Autres tumeurs des glandes salivaires
  • kyste salivaire lié à l’obstruction d’un canal excréteur
  • Lipome
  • Sialométaplasie nécrosante

Examens complémentaires

Biopsie. Le diagnostic formel ne peut être établi qu’après analyse anatomopathologique.


Evolution

  • Possibilité importante de récidive.
  • Métastases rares et non malignes
  • Cancérisation possible (2 à 3% des cas)

Prise en charge

Orientation vers un spécialiste ORL, Stomatologue ou un chirurgien oral ou maxillo-facial. Exérèse chirurgicale.


BIBLIOGRAPHIE

Laskaris G. Color Atlas of Oral Diseases: Diagnosis and Treatment.Thieme; 2017. 710 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.