Adénome monomorphe


Définition

Tumeur bénigne des glandes salivaires. Elle est uniquement épithéliale, d’où le terme monomorphe. Elle est de petit volume a une croissance lente. Les parotides sont les glandes les plus touchées.

Il en existe plusieurs types histologiques en fonction des cellules épithéliales impliquées : Adénolymphome, adénome sébacé, adénome à cellules basales,…


Signes cliniques

  • Masse de petit volume
  • mobile, souple

Localisation

Il peut être découvert sur toutes les surfaces buccales, en regard des glandes salivaires.


Diagnostic différentiel

  • Autres tumeurs des glandes salivaires
  • Kyste salivaire lié à l’obstruction d’un canal excréteur
  • Lipome
  • Sialométaplasie nécrosante

Examens complémentaires

Biopsie. Le diagnostic formel ne peut être établi qu’après analyse anatomopathologique.


Evolution

Elle a une croissance lente. Il n’y a pas de dérive maligne possible, mais il y a une possibilité de récidive après l’exérèse.


Prise en charge

Orientation vers un spécialiste ORL, Stomatologue, Chirurgien oral ou maxillo-facial. Exérèse chirurgicale.


BIBLIOGRAPHIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.