Chancre syphilitique



Définition

Ulcère, manifestation du stade primaire de la Syphilis.

Dans 10% des cas, le chancre a une localisation extra-génitale.


Etiologies – Facteurs de risque

La Syphilis est une infection sexuellement transmissible se propageant lors de rapports non protégés avec une personne infectée. L’agent responsable est la bactérie Treponema Pallidum.

Elle peut être transmise par contact direct avec le chancre ou l’éruption cutanée.

Une femme enceinte peut transmettre l’infection au fœtus avant la naissance ou au nouveau-né au moment de l’accouchement.

Plus rarement, elle peut aussi se transmettre au contact d’une plaie ou par piqûre avec une seringue usagée.


Signes cliniques

  • Débute avec une papule inflammatoire qui s’ulcère rapidement
  • Le chancre apparaît en moyenne 3 semaines après la contamination
  • Ulcère rond mesurant jusqu’à 3 cm de diamètre
  • entouré d’un liseré érythémateux
  • couvert au centre d’un exsudat grisâtre
  • indolore
  • surface lisse
  • bords surélevés
  • base indurée

Localisation

  • Lèvres
  • Langue
  • Oropharynx

Diagnostic différentiel

  • Herpès
  • Chancre tuberculeux
  • Mycose
  • Carcinome à cellules squameuses
  • Aphtose
  • Ulcère traumatique
  • Maladie de Behçet

Examens complémentaires

Analyse sanguine avec sérologie pour la Syphilis ou prélèvement sur le chancre.


Evolution

Le chancre disparaît spontanément en 2 à 8 semaines. La Syphilis secondaire débute environ 8 semaines après l’inoculation. Les stades primaire et secondaire de la maladie peuvent donc se superposer.

La Syphilis primaire comme la Syphilis secondaire sont des stades où l’individu est contagieux. Il le reste environ 1 an après l’innoculation.


Traitement

Traitement antibiotique par injections de pénicilline. Toute personne contaminée doit être traitée immédiatement. 


BIBLIOGRAPHIE

1. La Syphilis [Internet]. Sida/AIDS Moncton. [cité 29 oct 2018]. Disponible sur: http://www.sida-aidsmoncton.com/la-syphilis/

2. Qiao J, Fang H. Syphilitic chancre of the mouth. CMAJ. 22 nov 2011;183(17):2015 2015.

3. Laskaris G. Color Atlas of Oral Diseases: Diagnosis and Treatment. Thieme; 2017. 710 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est destiné aux professionnels de santé.