Lichen évolutif érosif



Définition

Dermatose cutanéo-muqueuse inflammatoire, bénigne mais chronique très fréquente. 
Atteint surtout les femmes entre 30 et 60 ans. Exceptionnel chez l’enfant.
Souvent associé à un diabète et une hypertension artérielle.

Origine auto-immune de cause inconnue : réaction cytotoxique des lymphocytes T  contre les kératinocytes épithéliaux.

Étiologies possibles :
– Maladies associées : hépatopathies chroniques, papillomavirus (HPV)
– Réaction du greffon contre l’hôte
– Médicaments : antipaludéens, AINS, antihypertenseurs, diurétiques, B-bloquants, antidiabétiques oraux, antiviraux…
– Contact avec certains matériaux dentaires (amalgame, nickel, or…)
– Habitudes de vie : tabac, alcool


Signes cliniques

  • Érosions et zones de desquamation de taille variable, de forme irrégulière, à bords plats, dont le fond est recouvert d’un enduit fibrineux jaunâtre.
  • Aréole érythémateuse plus ou moins large en périphérie de chaque lésion
  • Stries blanchâtres réticulées visibles autour des érosions.

Signes généraux associés : 
– douleur avec parfois limitation de l’ouverture buccale
– sécheresse buccale
– brûlure
– difficulté d’alimentation


Localisation

Peut toucher toutes les muqueuses.


Diagnostic différentiel

Gingivite


Examens complémentaires

Biopsie


Evolution

Imprévisible. Peut rester stable des années puis évoluer. A chaque poussée, l’infiltration du corps muqueux augmente.


Traitement

Application d’un corticostéroïde local (ex : fluocinonide, clobetasol) 4 à 6 fois par jour sur les sites lésionnels.

Ou :

  • Bain de bouche au Solupred® 20mg dissout dans l’eau 2 à 3 fois par jour.
  • Bains de bouche à la dexaméthasone 0.1%, un immunosuppresseur à effet anti-inflammatoire (ex : DECADRON®).

Si érosion sévère : 40 mg/j de prednisone en 1 fois le matin pendant 3 jours.


BIBLIOGRAPHIE

  1. La Muqueuse Buccale de la clinique au traitement, Roger Kuffer, Tommaso Lombardi, Corinne Husson-Bui, Bruno Courrier, Jacky Samson, édition Med’Com, 2009.
  2. Oral Pathology, Clinical pathologic correlations, Regezi, Sciubba, Jordan, 7e édition, 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *